Reportages

18 espèces d’araignées pélicans découvertes à Madagascar

Eriauchenius andrianampoinimerina sp., une des 18 nouvelles espèces d'araignées pélicans de Madagascar. Crédit : ZooKeys :http://bit.ly/2D2KbV1

«Ces araignées montrent bien la biologie unique qui existe à Madagascar (..) Je pense que l’on va trouver beaucoup d’autres espèces qui n’ont pas encore été décrites ou documentées».

Hannah Wood, du Smithsonian’s National Museum of Natural History http://s.si.edu/2DpPHhZ

Hannah Wood, conservatrice en chef du département araignées et myriapodes du Musée national d’Histoires Naturelles du Smithsonian, citée par Le Figaro, est enthousiaste. C’est à cette spécialiste de l’araignée pélican que nous devons la découverte de ces 18 nouvelles espèces,  réputées endémiques à Madagascar.

Les araignées pélicans ? Lazare, cannibales, sans toile!

Les araignées pélican ne tissent pas de toile.  Elles tiennent leur nom de l’oiseau pélican à cause de ce cou, inhabituellement long  et de ces longues pinces appelées chélicères qui ressemblent au bec. C’est une morphologie assez surprenante qui leur permet d’attaquer et immobiliser leur proie. Et comme proie, cet arachnide chasse uniquement ses propres congénères, car l’araignée pélican est cannibale.

Eriauchenius milajaneae fait partie des 18 espèces d’araignées pélicans découvertes à Madagascar – Crédit : Hannah Wood, Smithsonian

Selon Hannah Wood, ces araignées nouvellement identifiées sont de véritables fossiles vivantes. En effet,  leurs ancêtres ont été trouvés dans des fossiles datant de 165 millions d’années et les scientifiques avaient supposé que ces espèces étaient éteintes. Ainsi, ces araignées vivantes font maintenant partie des “Lazare”, espèces ainsi baptisées car elles sont revenues d’entre les morts. Les araignées pélican sont généralement trouvées en Afrique du Sud, en Australie et à Madagascar. C’est une distribution assez large qui laisse penser que leurs ancêtres se sont répandus au moment où le supercontinent Pangée s’est disloqué, voilà 175 millions d’années.

 

Eriauchenius andrianampoinimerina sp., une des 18 nouvelles espèces d’araignées pélicans de Madagascar. Crédit : ZooKeys :http://bit.ly/2D2KbV1

Les araignées pélicans au Smithsonian 

En l’an 2000, l’Académie des sciences de Californie a entrepris un important inventaire d’arthropodes à Madagascar, afin de cataloguer des araignées, des insectes et des invertébrés de toute l’île. Les araignées nouvellement recueillies  par Hannah Wood dans le cadre de cet inventaire vont enrichir la collection nationale entomologique des États-Unis, au Smithsonian.  Conservées auprès de cette institution, ces araignées seront accessibles aux scientifiques pour leurs travaux de recherche et d’observation.

 

 

1 Comment

  1. Luce Guiot

    Des araignées cannibales. première fois que j’entends ça. impressionnant!

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

Show Buttons
Hide Buttons