Quelques centaine de toits, dans un village et quelques hameaux voisins, non loin de Vondrozo, à 900km au sud d’Antananarivo sont éclairés aux panneaux solaires. La vision parait surréaliste, en pleine campagne isolée de Madagascar, puisque les villages s’atteignent après huit heures de marches à pieds et une traversée de rivière.

Le village de Tsaratànana illuminé grâce aux panneaux solaires

L’idée vient d’Inde, grâce au projet de Bunker Roy qui dans son école baptisée Barefoot College – l’école des pieds nus, littéralement – créée en 1972 forme des grands-mères pour devenir des techniciennes solaires. Trois grands-mères de Tsaratànana se sont portées volontaires et ont été sélectionnées pour participer à cette formation qui se déroule en Inde, dans le village de Tilonia, dans le Rajasthan.

Barefoot College sélectionne les grands-mères pour devenir technicienne solaire

Philomène, l’une des trois grand-mères de Tsaratànana formées au sein du Barefoot College de Tilonia

Pendant six mois, elles se sont formées pour comprendre, maîtriser et entretenir des équipements solaires. De retour à Madagascar, les matériels sont livrés par voie marine au port de Toamasina puis transportés jusqu’à Vondrozo, pour être récupérés par les villageois.

Zafitsiha, originaire de Tsaratànana a été formée au sein du Barefoot College

Zafitsiha, en train de travailler sur un panneau solaire

Les trois grands-mères ont ainsi pu installer les équipements dans chaque maison de leur village. Chaque famille bénéficiaire contribue à leurs salaires de techniciennes et à la cotisation communautaire pour le rachat de pièces de rechanges, nécessaires dans l’avenir.

Le plus innovant : le Barefoot Collège sélectionne uniquement des grands-mères ayant un faible, voire aucun niveau scolaire et aucune responsabilité communautaire ou associative, dans la perspective de donner des solutions locale aux problèmes locaux. Zafitsihy, Philomène et Dotine ont réussi la mission haut-la-main.

Elles qui n’ont jamais quitté l’Atsimo Atsinana ont fait le voyage jusqu’en Inde pour que leur village devienne le pionnier de l’énergie solaire dans leur région.