Il y a dahalo et dahalo, et celui-ci se trouve du bon côté de la barrière.  Les paléontologues Andrew Farke et Joseph Sertich ont trouvé cette espèce de dinosaure à Madagascar et lui ont donné le nom de “Dahalokely tokana”, littéralement le petit bandit solitaire. Ce dinosaure était un théropode carnivore que l’on estime avoir vécu il y a 90 millions d’années alors que l’Inde et Madagascar étaient encore côte à côte : c’est donc le premier dinosaure jamais trouvé qui a connu le continent anciennement formé par ces deux pays, entre 100 millions d’années et 88 millions d’années avant notre ère. De ce bandit, on a trouvé sept vertèbres, dont une cervicale et six dorsales ainsi que des morceaux de côtes. Ces restes fossiles ont été localisés à Maevarano, dans le nord de Madagascar.

La taille probable de Dahalokely tokana : 3,5 m de long.  Crédit : Fake/Sertich

Dahalokely Tokana, dinosaure de 3,5m

D’après les estimations des chercheurs Andrew Farke du musée de la paléontologie  Raymond Alf et Joseph Sertich du musée Nature et science de Denver, Dahalokely tokana est un bipède de  3,5m.  Les deux membres supérieurs plus courts étaient probablement destinés à saisir des proies, car l’animal fait honneur à son nom : c’est un prédateur carnivore.

Il appartient au groupe des “abélisauridés“, appellation donnée par deux paléontologues argentiques qui nomment un grand dinosaure carnivore “Abelisaurus”, le lézard d’Abel. Les abélisauridés ont un museau court et habitaient essentiellement l’hémisphère sud. Ils peuvent atteindre 9m de hauteur. Les chercheurs n’excluent pas que Dahalokely Tokana puisse être l’ancêtre d’autres espèces de lézards d’Abel retrouvés en Inde et à Madagascar et qui auraient pu vivre après que les deux territoires se sont séparés.

Andrew Farke pose sur le site où les restes de Dahalokely tokana ont été découverts, à Maevarano (Crédit : Andrew Farke, Joseph Sertich)

Les fossiles du dinosaure ont été acheminés à l’université Stony Brook des  États-Unis pour être préparés, réparés et scannés. Des moulages ont été réalisés et stockés dans le  Raymond M. Alf Museum of Paleontology tandis que les fossiles originaux son retournés à Madagascar pour être ajoutés à la collection de l’Université d’Antananarivo.