Reportages

Biodiversité : On a découvert les Minis de Madagascar !

Le grenouille Mini Scule, sur le bout d'un doigt. Photo de Sam Hyde Roberts. https://bit.ly/2WC7tXB

De nouvelles grenouilles miniatures ont été découvertes à Madagascar. On les appelle Mini Mum, Mini Scule et Mini Ature. Oui, ce sont leurs noms officiels.  Voici la tribu des Minis !

Le grenouille Mini Scule, sur le bout d'un doigt. Photo de Sam Hyde Roberts. https://bit.ly/2WC7tXB

Grenouilles de Madagascar : la tribu des Minis

Ces petites bêtes mesurent entre 0,8cm, soit environ la taille d’un grain de riz, à 1,4cm, soit environ la taille d’un ongle. Les scientifiques pensent que ces minuscules grenouilles de Madagascar sont les plus petites du monde. Elles font partie des plus petits vertébrés du monde, dont la plus petite est à ce jour le Paedophryne amauensis, de Papouasie-Nouvelle-Guinée qui mesure  7,7 mm.

Dans son blog, le biologiste Mark Scherz de l’Université Ludwig-Maximilians de Munich et auteur d’une étude sur ces petites grenouilles publiée dans PLOS One (mars 2019) explique : « Actuellement, environ 115 espèces de micro-grenouilles sont connues à Madagascar, mais leur nombre augmente rapidement. Depuis 2014, 45 espèces de microhylidés ont été nommées à Madagascar. En 2017, mes collègues et moi avons publié une monographie décrivant 26 nouvelles espèces de Stumpffia, y compris S. contumelia, dont la taille atteint seulement 8,0 à 8,9 mm chez les adultes. C’est la plus petite grenouille de Madagascar et, sauf erreur de ma part, c’est la deuxième plus petite grenouille du monde après P. amauensis. Deux espèces du nouveau genre Mini figurent parmi les 50 plus petites grenouilles du monde. Mini scule figure même dans le top 20, atteignant une taille adulte maximale de 10,8 mm seulement. »

Mini mum in situ. Photo d'Andolalao Rakotoarison. https://bit.ly/2WC7tXB

Madagascar est riche de quelques 350 espèces de grenouilles, dont certaines ont diminué de taille au fil du temps.  « Lorsque les grenouilles deviennent petites, elles commencent à se ressembler d’une manière remarquable. Il est donc facile de sous-estimer leur diversité », explique Scherz dans un communiqué de presse. Pour déterminer les différences entre les grenouilles et valider qu’il est bien question d’une espèce nouvelle, l’équipe de biologistes a utilisé la technique de la numérisation microCT.  Les os et les dents ont été particulièrement observés afin de faire les comparaisons.

Grenouilles de Madagascar: que révèlent ces découvertes ?

Les découvertes de l’équipe de biologistes ont révélé une vérité scientifique. Ces grenouilles miniatures sont en réalité apparentées à d’autres espèces qui font parties des plus grandes jamais connues, comme le Plethodontohyla inguinalis. Cette grande grenouille de 100mm est endémique à l’Est de Madagascar. Sherz ajoute : «De plus, les deux autres espèces décrites dans notre article, Anodonthyla eximia et Rhombophryne proportalis, figurent également parmi les 50 plus petites grenouilles du monde. Cela signifie que quatre genres distincts de grenouilles cophylines microamides à Madagascar ont évolué de manière convergente pour devenir l’une des plus petites grenouilles du monde ». Madagascar est donc aujourd’hui une des terres de prédilection pour examiner un phénomène d’évolution remarquable : « C’est un cadre fantastique pour examiner l’effet de la miniaturisation sur la convergence morphologique », convient le biologiste.

A propos des petites grenouilles de Madagascar:

1 Comment

  1. Helena Ardège

    c’est très surprenant. merci pour ce partage! le plus urgent maintenant, c’est de sauvegarder leur habitat qu’est la forêt

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

Show Buttons
Hide Buttons