L’université de Witwatersrand, en Afrique du Sud, révèle les résultats des analyses faites sur les fragments d’une météorite qui s’est écrasée sur Benenitra, dans le Sud-ouest de Madagascar le 27 juillet 2018 : il s’agit d’une météorite qui date de la formation de notre système solaire il y a 4,56 milliards d’années.

Fragment de la météorite de Benenitra. Source : Université de Wits

La météorite de Benenitra fait partie du patrimoine

“La météorite Benenitra est une nouvelle pierre de l’espace, mais c’est aussi une chute témoin, ce qui en fait une partie d’un groupe particulier de météorites “, souligne Roger Gibson, chercheur à l’Université de Witwatersrand.  “Elle fait partie de notre patrimoine collectif en tant qu’espèce, planète et système solaire. Il est tombé dans une zone reculée qui sera désormais reconnue internationalement pour l’événement du soir du 27 juillet”.

Les analyses ont révélé que la météorite n’est entrée dans l’atmosphère que ces derniers mois. Photo : Родион Журавлёв

Le Dr Andry Ramanantsoa du  Laboratoire de sismologie et infrasons de l’Institut et de l’observatoire de géophysique de l’Université d’Antananarivo, confirme: “un événement de libération d’énergie dans la haute atmosphère s’est en effet produit à 19h15 heure locale”, à Benenitra. Les analyses réalisées ont aussi révélé que la météorite n’est entrée dans l’atmosphère que ces derniers mois. Selon les explications des scientifiques, l’explosion était suffisamment importante pour provoquer des vibrations dans le sol.