Un immense vakona au milieu de la forêt de l’Est

Détour au parc privé de la réserve Mitsinjo, créé en 1999 géré par une association éponyme et locale au profit des communautés riveraines. Mitsinjo se situe dans la station forestière d’Analamazaotra, à Andasibe, sur la route nationale de 2 vers l’Est de Madagascar. Nous traversons un petit lac bordé de ravenala et d’orchidées épiphytes. Dans quelques semaines, à partir d’octobre, ces fleurs connues pour être les fameuses étoiles de Madagascar vont ouvrir leurs grandes pétales blanches et diffuser aux alentours un doux parfum. D’immenses pandanus, vakona en malgache, sortent de terres comme de gros bouquet de palmiers géants.

Parc Mitsinjo – Andasibe : forêt des indri-indri

Devant nous, un oiseau du paradis vient se poser dans les branches : un mâle, au plumage blanc et bleu et à la longue et fine queue. Il se tourne vers nous, puis s’envole. Plus loin, un petit lémurien nous observe derrière les branchages : le temps de braquer l’objectif vers cet hôte discret et il est déjà parti rejoindre la forêt.

Un lémurien en liberté en pleine forêt

Mais la star, c’est l’indri-indri. Dès les premières heures du jour, le chant de l’indri-indri couvre la hauteur des canopées à des kilomètres à la ronde. C’est un chant particulier qui porte très loin : à Andasibe, les chœurs de l’indri-indri rythment les heures.  L’animal au pelage noir et blanc est le plus grand lémurien : le babakoto, en malgache. Plusieurs légendes malgaches s’inspirent du babakoto que l’on considère comme l’un des ancêtres des peuples de la forêt. Pour plusieurs tribus, dans les tanala, littéralement “ceux de la forêt”, l’indri-indri est un animal sacré et fort respecté.

Réserve Mitsinjo : soutenir les villageois

Circuits de jour et de nuit, randonnées et birdwatching : la forêt d’Andasibe est le lieu idéal pour découvrir les créatures insoupçonnées de la forêt humide malgache. L’association Mitsinjo offre la possibilité pour les éco-touristes de contribuer directement améliorer les conditions de vie des villageois et de participer à financer la conservation des lieux.

Bienvenue au parc Mitsinjo