Interviews

Moringa: Moringala rejoint les lauréats de la fondation Tony Elumulu

Moringa Moringala

Transformation du moringa: rencontre avec Malalaniaina Olivia Rakotondrasoa, 24 ans, dont l’entreprise figure parmi les deux lauréates malgaches du concours organisé par la fondation nigériane Tony Elumulu. La fondation, qui est le plus important incubateur du continent africain va accueillir 1 000 entrepreneurs qui bénéficieront d’une formation intensive et d’un mentorat pendant 12 semaines, et d’un financement de 10 000 dollars. Interview.

 

Qui êtes-vous, Olivia Rakotondrasoa? 

Je suis une jeune femme de 24 ans, étudiante en troisième année en communication, branche communication médiatique. Je viens de faire ma soutenance, ce mois-ci. J’ai déjà eu un DTSS en banque et assurance. Je viens d’Antsiranana.

Moringa, Moringala, Olivia Rakotondrasoa

L’équipe d’Olivia Rakotondrasoa travaille sur le moringa depuis un an

Le moringa est la matière première de votre projet. Pourquoi ce choix?

Mon start-up s’appelle Moringala, et il évolue en effet dans la transformation du moringa ou ananambo. Le nom scientifique de l’ananambo est le Moringa oleifera et “Moringala”, qui est le nom de mon start-up, est la contraction de moringa et du mot “ala” qui signifie la forêt. Le moringa est surnommé l’arbre de vie, l’arbre miracle en Afrique. Il possède des vertus nutritionnelles et médicinales et contient plus de protéines que le yaourt et les œufs, plus de vitamine que les carottes, plus de calcium que le lait. Bref, c’est un super aliment, l’or vert ! Etant originaire d’Antsiranana, je voulais un projet qui mettrait en valeur cette région du nord de Madagascar et trouver quelque chose de nouveau, d’original. D’où l’idée du moringa, car à Antsiranana, le moringa est connu comme une brède pour le «romazava». C’est un produit simple mais qui a des vertus. Outre l’alimentation, on utilise les graines pour stabiliser la tension artérielle. Quelques associations ont aussi exploité les feuilles pour en faire de la poudre comme complément alimentaire

Moringa, cosmétiques, Moringala

Des produits cosmétiques fabriqués en transformant le moringa

Comment est venu l’idée de créer cette entreprise qui transforme le moringa ?   

J’ai suivi la formation de Youth First pour les jeunes femmes. Chaque groupe devait avoir un projet à présenter à la fin de la formation. Le groupe que j’ai formé dans le cadre de cette formation a choisi de valoriser l’aspect social dans nos projets. On s’est penchées sur un projet social basé sur des activités ludiques avec des enfants dans les centres et sur un projet à profit qui concerne la transformation des fruits typiques d’Antsiranana.  Puis, nous avons amélioré notre idée en nous concentrons sur le moringa. Nous avons fait des recherches sur l’utilisation de cet arbre en Afrique et en Inde en tant qu’aliment nutritif. Mais on a décidé de l’utiliser également en tant que produit cosmétique. Grâce à une des membres du groupe qui est agronome et qui effectuait un stage au sein l’Homeopharma, on a pu travailler sur cette idée et présenter notre projet final. Mais aujourd’hui, je travaille avec une nouvelle équipe car les trois filles du groupe initial ont abandonné le projet.

Parlez-nous de vos produits à base de moringa.    

Nous avons donc un savon de toilette, une huile de massage et du thé de moringa. Le savon porte le nom de Saringa. C’est un savon à base d’huile de moringa parfumé aux huiles essentielles de Madagascar comme l’ylang- Le moringa nourrit et assouplit la peau et revitalise les peaux matures, grâce à la vitamine E et le fait d’antioxydant. La vitamine A et les acides gras insaturés, sont aussi efficaces sur les peaux sèches ou fragiles. L’huile de massage s’appelle Otiniala. C’est une huile dorée extraite des graines de moringa, à laquelle est ajoutée des huiles essentielles de Madagascar, notamment le ravintsara, la citronnelle et la cannelle. Cette huile a des vertus anti-inflammatoires surtout en application externe en cas de rhumatisme et d’arthrite. Quant au thé de moringa : il est souvent utilisé contre le rhume, mais est aussi un bon allié du bien-être en général, selon les propriétés des feuilles. Nous avons ajouté deux gammes : aromatisé au gingembre et cannelle. Toute notre production est naturelle.

Moringa, Moringala, Huile de massage

L’huile de massage Otiniala à base de moringa, parmi les produits de Moringala

Comment a été le parcours, depuis la création à aujourd’hui où vos produits à base de moringa de Madagascar commencent à se faire connaître?

Il a fallu un an pour créer Moringala. Un an où les évènements me poussaient parfois à abandonner le projet. D’abord, parce que mes  coéquipières n’étaient plus à mes côtés. Ce n’est pas évident d’entreprendre à Madagascar. Je suis une jeune femme qui n’a aucuune expérience dans ce domaine. Pourquoi continuer ? A côté, j’ai aussi mes études à terminer et d’autres responsabilités. Cependant, j’ai porté le projet dans des concours pour voir sa pertinence et pour répondre à mes questions de continuer ou pas. En décembre 2016, Moringala a été parmi les cinq lauréats du concours d’entreprenariat organisé par le ministère de l’Industrie et du Développement du Secteur privé. Cela m’a donné un peu de confiance et m’a poussé à persévérer. Ensuite, conseillée par une amie, j’ai décidé de participer au concours de la fondation nigériane Tony Elumulu. J’ai envoyé le dossier de Moringala. En mars 2017, j’ai reçu un e-mail me félicitant  car je venais d’être sélectionnée parmi les 93 000 entrepreneurs africains qui ont déposé leurs dossiers. Seuls 1.000 étaient retenus. Madagascar a deux lauréats, dont Moringala. Ce concours me permettra de gagner le financement de 10 000 dollars si je suis persévérante dans la réalisation des tâches données par le programme et si je réponds aux critères exigés pour obtenir un tel financement.  Depuis, je me suis formée pour perfectionner mon projet et j’ai fait les démarches pour enregistrer le projet en tant qu’entreprise. C’est une étape difficile. Le peu d’économie que j’avais, la contribution des parents et des généreuses personnes que je tiens à remercier m’ont permis de réaliser cette étape. Il a aussi fallu perfectionner les produits, réaliser des prototypes. Encore des dépenses. Aujourd’hui en attendant les résultats du concours, nous continuons d’avancer sans attendre de financement. L’équipe est prête

Moringa, Moringala, FIM 2017

Pendant la FIM 2017, Olivia Rakotondrasoa présente ses produits à base de moringa.

1 Comment

  1. Ny Riana

    wow!!! bravo !!!! je trouve qu’on devrait effectivement valoriser ce genre de réussite!

Leave a Reply

Show Buttons
Hide Buttons