Enrepreneuriat

RSE : les sept piliers de la norme ISO 26 000

L’ISO 26 000 est une norme qui concerne la responsabilité sociétale des organisations : elle donne les lignes directrices aux organisations, privées ou publiques, pour accompagner leurs contributions au développement durable. L’ISO 26000 aide les organisations à définir une stratégie de développement durable à à travers sept questions centrales :

Les sept questions centrales de la norme ISO 26000

ISO 26 000 et la gouvernance : 

De quelle manière l’organisation  prend-elle la responsabilité des impacts de ses décisions et de ses activités? Cette question centrale de l’ISO 26 000 aborde la redevabilité de l’organisation et l’intégration des principes de la RSE dans le fonctionnement de l’organisation.

ISO 26 000 et les droits de l’Homme : 

L’organisation applique et défend-t-elle les droits fondamentaux dans sa démarche? On regroupe ces droits en deux catégories :   les droits civils et politiques et les droits  économiques, sociaux et culturels.

ISO 26 000 et les relations de travail :

L’organisation applique-t-elle les meilleures  pratiques en matière de travail  ? Cette question centrale aborde diverses dimensions du milieu du travail : conditions de travail, protection sociale,  création d’emplois, formation et appuis aux compétences etc.

L’ISO 26 000 éclaire dans l’application de pratiques positives en matière d’emploi (Photo : Janeb13 – https://bit.ly/2MpEL8g)

ISO 26 000 et la loyauté des pratiques :

L’organisation établit-elle des relations de travail et de partenariat qui respectent la loi et les pratiques légales? La norme ISO 26 000 vise surtout   la lutte contre corruption et la promotion de l’éthique de travail.

ISO 26 000 et les questions relatives au consommateur :

L’organisation protège-t-elle le consommateur? L’ISO 26 000 pose le respect du consommateur comme étant une valeur primordiale : traçabilité des produits, protection de la santé,  consommation durable, etc.

ISO 26 000 et le développement local :

L’organisation est-elle impliquée dans développement de la communauté? Ce point prend des dimensions sociales, culturelles, économiques ou politiques en fonction de l’organisation et de son activité.

ISO 26 000 et la responsabilité environnementale :

Comment l’organisation réduit-elle ses impacts sur l’environnement? En respect à la norme ISO 26000, l’organisation s’applique à devenir  une structure écologiquement et socialement responsables.

L’ISO 26 000 préconise l’implication dans le développement local et la préservation de l’environnement

 

 

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

Show Buttons
Hide Buttons